Reprise

(9 mars)

Ah, retourner au lycée, être accueillie par le sourire des élèves, à l'entrée...
Et, dans le deuxième lycée, entendre les cris de joie à l'autre bout du couloir, quand je sors de la salle des profs: "Madame!"
Non, je ne rêve pas.
Seulement, je pars en Allemagne avec mes élèves, dimanche (enfin, c'est-à-dire, si on retrouve les billets qui se sont perdus entre Paris et le lycée). Alors, forcément, comme ils m'avaient vue avec ma sale tête de pneumopathe, ils se demandaient si j'allais revenir.
Pas question de rater ce voyage.
Et encore des tas de trucs à régler.

Libellés : ,