Le nok Alerouanne

(19 février 2009)

Vous ne savez pas ce qu'est un nok? (Sans doute, vous n'avez pas lu les deux malheureux commentaires du message précédent?)
Moi aussi, je dois dire, j'ai été plutôt déconcertée la première fois que Numérobis a évoqué cette créature. La scène se passait dans la voiture, au retour de chez la nounou, peu après Noël:
"- Maman, ze l'ai retrouvé!
- Quoi?
- Le nok.
- Quoi?
- Le NOK!
- Le nok, mais de quoi tu parles, là?
- Le nok Alerouanne, il faut lui redonner, hein?
- Ah, tu as retrouvé l'orque du Pirate! Oui, on va le prendre pour le ramener à la maison."
Alors, bien sûr, quand, il y a deux jours, et tandis que je le conduisais chez la nounou, la créature a refait une apparition, j'ai tout de suite compris, mais ça ne m'a pas empêchée de me moquer de lui, un peu:
"- Oh, z'ai vu un nok!
- Tu as vu un nok?
- Un noRque!
- Oui, un orque, je l'ai vu aussi, mon bonhomme."
Oui, parfaitement, il y avait un orque sur le chemin conduisant chez la nounou. Sur une affiche publicitaire pour le Marineulande qui fait une promotion pour les vacances... (L'occasion d'aller les voir en vrai?)
En dehors du nok, les dangereuses liaisons et les élisions du français ont donné naissance à quelques mots plus classiques: le "zoiseau", la "népée", le "léléphant" et la "zoreille". J'aime bien la "zoreille", c'est tellement plus logique de dire "ma zoreille" comme singulier de "mes zoreilles" que d'en faire un mot masculin.

Libellés : ,

6 Commentaires:

At 11:28 AM, Anonymous Maman au secours a bien voulu donner son avis...

Un nok, c'est tout mignon ;-), cela leur va mieux qu'orque finalement!

 
At 4:18 PM, Blogger Bismarck a bien voulu donner son avis...

Bienvenue ici!

 
At 6:19 PM, Blogger Nanouk a bien voulu donner son avis...

Le nok, c'est le principe contraire des petites zeilles, non?

Comme quoi, le concept de "mot" n'a absolument rien d'évident!

 
At 11:32 AM, Blogger Bismarck a bien voulu donner son avis...

A qui le dis-tu! Tout ce qui commence par une voyelle pose problème à Numérobis, et il nous a bien fait rire, hier, avec "ma zyeu" (singulier de "mes zyeux", sur le modèle de "ma zoreille"). Il faut dire que, pour parler français, il faudrait d'abord savoir comment ça s'écrit...

 
At 1:21 AM, Blogger Moukmouk a bien voulu donner son avis...

Au fait, il est préférable d'appeler ces delphinés (ce sont les plus gros des dauphins) des Épaulards ... enfin je trouve... Orque ça évoque pour moi des bêtes terribles et méchantes, alors que les épaulards sont très intelligents joueurs et généralement doux.

 
At 10:00 AM, Blogger Bismarck a bien voulu donner son avis...

C'est parce que "orque", en français, ça fait un peu penser à "ogre", je pense. Donc vive les noks!

 

Enregistrer un commentaire

<< Home