J'avais oublié...

(6 septembre)

Une des raisons pour lesquelles le Pirate à mis du temps à accepter le biberon, c'est que, comme il avait refusé le premier, que j'avais délicatement chauffé à son attention, je lui ai proposé les suivants à température ambiante. C'est K. qui nous avait sorti de ce mauvais pas en faisant, un après-midi, chauffer le biberon que je lui avais laissé pour son fils. Le Pirate était tellement habitué à manger chaud qu'il a fallu lui faire réchauffer ses premières compotes. Je revois encore la tête ébahie de la puéricultrice de la crèche à qui j'expliquai la chose. Plus tard, il refusait de finir les plats qui avaient refroidis parce qu'il mangeait un peu lentement (est-ce pour ça qu'il mange si vite?).
Quand j'ai confié le P'tit Mousse à sa nounou pour la première fois, lundi, j'avais laissé aussi le biberon du goûter, sans autre consigne. Et lorsque je suis arrivée pour récupérer mon bébé, il hurlait tout ce qu'il savait, refusant avec force de boire. Elle n'avait pas chauffé le lait, parce que les enfants qu'elle garde d'habitude le boivent à température ambiante. Oui, mais mon lait à moi, celui que le P'tit Mousse tente encore de réclamer quand je lui présente le biberon, il n'est pas à 19 ou 22°, il est à 37. Pauvre enfant, il trouve déjà que le lait en poudre n'est pas bon, si en plus on lui donne froid!

A ce propos, une anecdote:
Mes parents ont une maison de campagne située quasiment au milieu d'une ferme. Il est donc d'usage d'aller voir la traite des vaches avec les enfants. Il y a deux ou trois ans, un soir que la traite venait de commencer, mon papa demande à son voisin à quelle température le lait doit être maintenu, dans la cuve. L'agriculteur répond 6°, ou quelque chose comme ça. Et mon papa de s'inquiéter tout haut, parce que le thermostat indiquait une température voisine de 20°. C'est moi, élevée en ville mais nourrice de deux enfants, qui lui ai fait remarquer que, sans doute, le lait sortait de la vache autour de 37°, et qu'il fallait un certain temps pour qu'il refroidisse. D'autant que, comme nous l'expliqua le fermier, la cuve était vide au début de la traite (punaise, ça me rappelle les problème thermiques de 1ère S)!

Libellés : ,

5 Commentaires:

At 9:51 PM, Anonymous allie Belle Maman a bien voulu donner son avis...

Hé ben il y a donc plus tatillon que ma Toutepetite, question lait.
Elle vient juste de lacher le lait 2° âge, elle aura 3 ans en novembre, ne riez pas.

 
At 9:21 AM, Blogger Bismarck a bien voulu donner son avis...

Waouh! (Bienvenue Allie!)

 
At 1:56 PM, Blogger Eddye a bien voulu donner son avis...

ah, ben chouquette boit aussi le lait chaud... et je viens de la passer au lait de vache "sorti du pis" cet été, à deux ans et demie, avant, c'était aussi du deuxième âge, t'es pas la seule, Allie ;-p

 
At 2:38 PM, Anonymous Mary a bien voulu donner son avis...

C'est marrant ça. Quand le mien a fait ses dent à 4 mois et demi, il refusait le sein et un jour, il hurlait tellement j'ai pris un bib de mon lait qui était au frigo et j'ai pas pris le temps de le chauffer. Il l'a avalé direct (surement le froid sur ces dents lui a fait du bien), du coup lui il mange rarement chaud, dès que c'est un peu tiède il grimace (ce qui de toi a moi est assez cool quand on doit bouger un peu)

 
At 9:43 AM, Blogger Bismarck a bien voulu donner son avis...

Tu as tout à fait raison, Mary, je me souviens avoir apprécié grandement que Numérobis avale un petit pot à température ambiante, lors d'une balade dans le Sud (il avait 11 mois).

 

Enregistrer un commentaire

<< Home