Voleuse!

(14 mai)

Mon appareil photo argentique ayant rendu l'âme en massacrant les clichés de Noël et les premières photos du P'Tit Mousse, je me suis décidée, enfin, à passer au numérique.
Je me suis donc rendue, profitant de ce que K. était allé travailler à moto, à l'espace culturel d'une enseigne qui lutte contre la vie chère. Au rayon photo, j'ai repéré l'appareil de mes rêves, ou presque. Malheureusement, il n'était pas disponible dans les boîtes exposées en libre-service, et il fallait s'adresser au vendeur, lequel venait de rembarrer une cliente, parce qu'il était occupé à remettre de l'ordre dans son rayon. Mon Papa aurait quitté les lieux en criant au scandale, mais je n'ai pas la voiture tous les jours, et il était hors de question que je reparte bredouille, c'est pourquoi je suis allée faire un tour du côté de la librairie. En fait, je cherchais le rayon "loisirs créatifs", mais je ne l'ai pas trouvé. A la librairie, j'ai déniché une réédition d'un J'aime Lire qui m'avait marquée, petite, et que je destinai au Pirate, et un guide de balades dans la région.
Revenue au rayon photo, j'ai constaté que le vendeur avait fini son rangement, mais qu'il avait disparu. Comme un autre couple de clientes (enfin, deux autres clientes, quoi) s'intéressaient à un autre modèle, il a fini par s'approcher, et je l'ai abordé pour réclamer mon appareil. Il n'y avait plus que l'exemplaire d'exposition disponible, j'ai préféré en prendre un autre, un peu plus cher, mais au diable l'avarice (pour une fois!). Le vendeur m'a refilé aussi une carte-mémoire à pas cher et un étui; mais j'ai refusé l'assurance casse et vol, parce que mon assureur domestique couvre déjà ces dommages, si je veux.
Le vendeur m'ayant demandé si je voulais faire un tour dans le magasin, je lui ai montré mes acquisitions en déclinant son offre, et il m'a accompagnée à la caisse, où il a posé l'équipement numérique. J'ai déposé mes livres à côté. La caissière a pris la fiche du vendeur, m'a annoncé un montant; je me suis demandée si elle avait bien scanné les livres, et puis je me suis dit qu'elle connaissait son métier, néanmoins je crois que c'est moi qui ai mis les ouvrages dans le sac, sous son nez, et qu'à ce moment-là, l'une de nous aurait quand même dû se rendre compte que quelque chose n'allait pas.
J'ai failli sortir à côté du portique, mais je suis bien passée entre les montants du détecteur d'antivol, qui n'a pas retenti. C'est donc le coeur léger que je rentrai chez moi brancher la batterie de mon nouveau joujou.
Quelques jours plus tard, inquiète de la garantie, j'ai cherché la facture. Je l'ai trouvée, elle ne mentionnait que trois articles. Peut-être font-ils des factures séparées, me suis-je dit, et j'ai consulté mon relevé banquaire en ligne. Lequel m'a confirmé que je suis une voleuse: je n'ai effectivement payé que l'appareil photo, la carte-mémoire et la housse de rangement. Il faut croire que les livres n'étaient pas équipés d'antivol magnétique. Pourtant, le guide vaut pratiquement 15 euros!

Libellés : ,

7 Commentaires:

At 4:03 PM, Anonymous Nanouk a bien voulu donner son avis...

Ah bah, c'est du joli tiens!
Cela dit, tu as de la chance qu'ils ne t'aient pas pincés au portique. Je connais des gens qui ont passé un sale quart d'heure (et même plus) pour un simple article oublié!

 
At 10:26 PM, Anonymous Anonyme a bien voulu donner son avis...

C'est leur façon de lutter contre la vie chère !!!
Pauline
PS: Y a une enseigne de loisirs créatif qui démménage et fait 30% en ce moment...

 
At 1:55 PM, Anonymous Mary a bien voulu donner son avis...

c'est pas du vol c'est pas prémédité... c'est comme mon fils qui avait mis un paquet de halls sous ses fesses dans le caddie (je m'en suis rendue compte au moment de le mettre dans la voiture). Bah crois moi que je ne suis pas retournée pour le payer. Il faut déjà bouger les paquets de flotte dans le cadie au cas où y aurait quelque chose de cacher dessous alors si en plus on doit soulever nos gamins à chaque fois....

 
At 6:33 AM, Blogger Eddye a bien voulu donner son avis...

pareil que mary, c'est pas prémédité, tu as bien mis tous les articles sur le tapis... tant pis pour eux, et tant mieux pour toi ! :-))

 
At 10:04 AM, Blogger Bismarck a bien voulu donner son avis...

Pauline: Où ça? Et jusqu'à quand? (D'une part, je n'ai pas encore fait tous les repérages que je voudrais. D'autre part, j'ai vraiment rarement la voiture.)
Mary et Eddye: il y a quelque part dans les archives (de 2007) un billet qui raconte comment K. et Numérobis ont volé du babi-bel, et moi un pack d'eau...

 
At 9:10 PM, Anonymous Anonyme a bien voulu donner son avis...

C'est normal, il faut du temps pour découvrir un nouvel environnement... Colori se situe pour l'instant près du CC Geant et je crois que la fermeture est prévue pour fin-mai. Par contre, je ne connais leur nouvel emplacement. Sinon, moi je vais pas mal chez Truffaut y a beaucoup de choix aussi.
Pauline

 
At 12:44 PM, Anonymous Roxane Papadoum a bien voulu donner son avis...

Dis toi que c'est pour toutes les fois où la différence se fait dans l'autre sens, sans que tu ne t'en aperçoives!
L'autre jour ils ont voulu me faire payé 55 euros mon pack de 12 petites bouteilles d'eau (que les enfants prennent au sport): ils ont compté le prix du pack x 12. Mais là, heureusement que j'ai eu un gros doute et j'ai vérifié immédiatemment ma facture.
Mais ça arrive souvent que le laser bipe deux fois les marchandises, si c'est une petite différence, on ne s'en aperçoit pas forcément tout de suite... ou qu'un article ne passe pas au prix annoncé...

Par contre, si je m'aperçois que la caissière fait une erreur, je le lui signale immédiatement!
Pas comme mon chef qui nous a apporté des glaces un jour, très fier de raconter que la jeune caissière avait compté le sac frigorifique mais pas son contenu!

 

Enregistrer un commentaire

<< Home