Le mystère des chaussettes

(29 août 2008, ça sent le rentrée...)

Je n'ai jamais cru aux chaussettes avalées par les machines à laver. Pour moi, ces chaussettes-là ont pu être oubliées dans le bac de linge sale, ou bien elles sont restées collées au tambour vidé trop vite, ou encore elles sont cachées dans les plis d'un vêtement plus grand.

Cette année, j'ai retrouvé chez mes parents une paire de chaussettes appartenant à Numérobis et laissées là parce qu'une d'elle était restée coincée dans le tambour. Il les a mise deux fois, mais guère plus, parce qu'évidemment elles étaient un peu justes, mais aussi parce que, dès le deuxième lavage, il manquait un élément à la paire. Toujours la même? Impossible de vérifier. En tout cas, j'ai sondé attentivement le tambour, rien n'y adhérait qu'une chaussette de ma mère ayant subi deux lavages consécutifs. Rien non plus dans le sèche-linge. Rien dans le linge sale; enfin si, bien sûr, mais pas la chaussette manquante. Apparemment, rien non plus dans le linge propre.
Nous sommes rentrés chez nous avec une seule chaussette en plus (puisque, je le rappelle, la paire avait passé l'hiver en Bretagne).
Mes parents sont rentrés quelques jours plus tard à Paris, d'où mon père a pris l'avion pour une contrée lointaine où il devait visionner gratuitement quelques films orientaux afin de décerner un prix.
Et que trouva-t-il, dans sa chambre d'hôtel, en dépliant un t-shirt?
Je savais bien que les chaussettes ne se perdent pas. Mais elles font parfois de curieux voyages.
Devenez un peu jusqu'où celle-là est allée?

Libellés :

5 Commentaires:

At 2:41 AM, Anonymous Nanouk a bien voulu donner son avis...

Ah, ah, j'imagine la tête du paternel en voyant la chaussette du petit-fils.

Moi non, je ne crois pas à la disparition des chaussettes, mais je sais où celle là est allée, et je suis presque jalouse!

 
At 3:08 PM, Blogger Bismarck a bien voulu donner son avis...

Ouais, mais bon, si il n'y a que toi qui joues, c'est pas juste!

 
At 4:24 PM, Blogger Moukmouk a bien voulu donner son avis...

Moi je sais que les chaussettes se transforment en cintres dans les garde-robes! Ou bien elles rejoignent la nébuleuse des bas perdus ( Dans une galaxie près de chez-vous).

 
At 2:23 PM, Blogger Dodinette a bien voulu donner son avis...

ben oui, la voie lactée, c'est une enfilade de chaussettes perdues, blanchies à la javel à force d'être sales et donc visibles depuis la Terre... ;)

(moi je penche pour marrakech)

 
At 9:59 PM, Blogger Bismarck a bien voulu donner son avis...

Non, Marrakech, c'est beaucoup trop près. Je crois qu'il en a eu pour une quinzaine d'heures d'avion...

 

Enregistrer un commentaire

<< Home