Olympique

(7 avril 2008)

Aujourd'hui, la flamme olympique est à Paris. Comme hier à Londres, il semblerait que son parcours soit assez mouvementé. Les manifestants protestent contre l'attitude de la République "Populaire" de Chine au Tibet.
Fort bien. Il est vrai que les Chinois, ou plutôt, les dirigeants chinois, ont une politique inadmissible, du point de vue des droits de l'homme. Mais ça ne date pas d'hier. On le savait déjà, il y a 7 ans, quand le Comité International Olympique a accordé les Jeux d'été à la ville de Pékin (pardon, Beijing). Et je ne me souviens pas avoir entendu beaucoup de protestations, à ce moment-là. Je n'ai pas entendu parler de pressions pour obliger les membres du CIO à voter pour ou contre cette candidature. Personne ne s'est même offusqué qu'une telle candidature puisse être retenue.
Car le vrai enjeu, il n'est pas politique. Il n'est même pas sportif. Les JO, une fête du sport? Une fête pour les SPonsORs, oui! Les JO, c'est la fête à Niqué, à Caca-Calos (coucou Nanouk!), à Harry Bo et autres Adi Dass.
Les sportifs ne peuvent pas boycotter les Jeux, parce qu'ils perdraient leurs soutiens financiers.
Alors peut-être que, finalement, l'idée d'un boycott des retransmissions télé ne serait pas si sotte: les sponsors des JO comptent sur ces retransmissions pour se faire voir, ils vont payer des fortunes trente seconde de publicité au milieu d'un match de basket ou pendant les épreuves d'athlétisme, ils ont peut-être déjà installé leurs réclames géantes le long des stades chinois. Les télévisions, quant à elles, ont dû payer des sommes exorbitantes pour les droits de retransmission (versés au CIO, pas aux Chinois, bien sûr!).
Mais qui se rendra compte que personne ne regarde, et que tout ça, c'est de l'argent jeté par les fenêtres?

Libellés :

3 Commentaires:

At 9:01 PM, Anonymous Dark_Chii a bien voulu donner son avis...

Je pensais exactement la même chose... Comment le CO a-t-il pu finalement voté pour Pékin?
Finalement, tant mieux, puisque ca n'a du coup pas été Paris, m'enfin quand même...

 
At 1:55 AM, Blogger Dodinette a bien voulu donner son avis...

ta dernière phrase m'ôte les mots de la bouche... oui, boycotter, je n'ai aucun problème avec ça. mais je pense bien qu'ils s'en tamponnent le bourrichon sévère, les sponsors.

d'ailleurs, même le fait de retourner l'arme de la retransmission contre la Chine ne me paraît pas utile (faire porter un genre de badge / foulard / whatever à tous les athlètes histoire que les autorités chinoises le prennent en pleine face). ça va les avancer à quoi, à part la portée du symbole ?

le vrai boycott, il aurait du commencer *dans* la télé elle-même, qui ne devrait pas retransmettre les événements.

 
At 10:24 AM, Blogger LiliLajeunebergere a bien voulu donner son avis...

mille fois d'accord avec toi

et le premier boycott, c'est celui des consommateurs...

 

Enregistrer un commentaire

<< Home