Numérobis et les médicaments

(27 janvier 2010)

Normalement, faire avaler une potion à un enfant, surtout petit, c'est difficile. Avec le Pirate, je me suis souvent battue. Et puis j'ai trouvé de petits trucs. Par exemple, la compresse à maintenir sur l'oeil, c'était un... bandeau de pirate!
Numérobis a été moins malade. D'une part, parce qu'il était moins exposé, ne fréquentant pas de crèche. D'autre part, parce qu'il est, je pense, moins sensible aux diverses attaques (songez qu'il a résisté à la grippe de son frère, bien que baigné avec lui). Néanmoins, il est parfois nécessaire de lui faire prendre certains médicaments. D'habitude, le mot le met en joie, parce qu'il est synonyme de Do_lip-rane.
L'autre jour, il est rentré de l'école avec "mal au ventre", et l'appétit étant diminué depuis deux jours, je me suis méfiée, d'autant que les mamans commençaient à parler de gastro. Effectivement, l'administration d'un anti-diarrhéique a vite paru indispensable. Sauf que, même "goût banane", ce genre de poudre est dur à avaler. Numérobis, poussé par son enthousiasme habituel, a goûté. Et décrété: c'est pas bon. Alors je lui ai dit: "Je sais que ce n'est pas très bon, mais il faut le prendre. Parce que sinon, tu vas encore faire caca dans ton pantalon. Et ça, je crois que tu n'en as pas envie." Mon fils craignant particulièrement la saleté, il a fait l'effort nécessaire pour avaler le reste du verre. Et cette seule dose a suffit.
Ce matin, Numérobis s'est réveillé avec les yeux un peu sales et même vaguement rouges. La conjonctivite le guette, il faut mettre des gouttes dans ses beaux yeux bleus. Un calvaire, pour son grand frère. Une découverte, pour lui. Il craignait que je lui mette du "truc qui pique". Hum, non, pas dans les yeux, hein. Je lui ai montré l'emballage, ce sont des gouttes justes pour les yeux (il y a un oeil dessiné sur la boîte). J'ai commencé par essuyer le tour de chaque oeil (avec les longs cils, il a fallu s'y reprendre à deux fois). Et puis je l'ai fait asseoir dos à moi, j'ai penché sa tête en arrière et je lui ai dit: "Regarde moi!", et hop! une goutte. Ca l'a fait rire, donc j'ai réitéré de l'autre côté. Et il est reparti expliquer à son frère: "Ce que Maman m'a fait, c'est trop rigolo!". Bon, je ne sais pas si le Pirate aura été convaincu; mais je crois que la prochaine fois, je saurai comment m'y prendre pour lui mettre des gouttes dans les yeux...

Libellés : ,

5 Commentaires:

At 9:32 PM, Blogger Eddye a bien voulu donner son avis...

ah, ben j'ai le contraire ! Dès que ma pépette voit un flacon de médicament, elle en réclame... par contre, les gouttes dans les yeux, y'a pas moyen...

 
At 9:27 AM, Blogger Bismarck a bien voulu donner son avis...

C'est qu'il les réclame, ses gouttes, maintenant! (Je n'en reviens pas, parce que, franchement, mettre quoi que ce soit dans un oeil, c'est franchement désagréable, quand même!)

 
At 12:13 AM, Anonymous Mimi a bien voulu donner son avis...

Peut-être que cet "enthousiasme" va quand même faire réfléchir le Pirate ? Sait-on jamais !
Mais les gouttes dans les yeux, c'est comme quand on regarde dans les oreilles : une fois que les bouts de chou ont constaté que ça peut bien se passer, les fois suivantes se font sans cris et sans larmes !
Bon rétablissement à Numérobis :-)

 
At 9:34 AM, Blogger Bismarck a bien voulu donner son avis...

Merci Mimi! En fait, je crois que je suis intervenue à temps. Et qu'il va falloir l'emmener chez le coiffeur pour éviter toute rechute: il a tendance à faire ça quand sa frange devient trop longue...

 
At 8:57 PM, Blogger Moukmouk a bien voulu donner son avis...

J'ai écrit que sur ton blogue, j'y trouvais une paix sincère. Merci encore

 

Enregistrer un commentaire

<< Home