Palier un manque de vocabulaire

(8 octobre)

Contrairement à ce que vous pourriez croire, je ne vais pas vous parler de mes élèves, mais de mes enfants. Qui, étant bien plus jeunes (enfin, pour deux d'entre eux en tout cas), ont des stratégies bien plus efficaces pour combler un manque.
Le Pirate avait inventé en son temps la cuillère à cheveux et les chaussettes pour les mains (en quoi il n'était pas très loin des Handschuhe allemands). Numérobis en est maintenant au stade de demander quand il ne comprend pas un mot ("Ca veut dire quoi 'abusif'?", "C'est quoi déjà, une parka?"). Il ne reste donc plus que le P'tit Mousse pour les trouvailles amusantes.
L'autre jour, comme il avait un peu froid, il a demandé son "gilet chatouilles", celui qui Mam-koz lui a acheté. Il s'agissait bien sûr d'un gilet en polaire toute douce. Ca vaut toujours mieux qu'un pull qui grattouille. Et puis, cette fin de semaine, comme il s'entraînait à réciter la comptine numérique (il bloque à 3 ou à 4 selon les jours, et ensuite c'est le tiercé dans le désordre, mais ça ne m'inquiète pas trop: le Pirate, lors de la première évaluation de maternelle, avait refusé de compter, parce qu'il savait qu'il n'allait pas très loin, et aujourd'hui, il est très bon en maths), le P'tit Mousse a joliment inventé un "dix-quatre" et un "dix-six" (comme dix-sept ou dix-huit, au fond, c'est logique; et encore une fois un peu germanique sur les bords - quand je dis à mes élèves que l'allemand, c'est plus facile que le français!).

Libellés : , ,

6 Commentaires:

At 7:18 AM, Anonymous Dr. CaSo a bien voulu donner son avis...

Apprends-lui septente, huitante, et nonante ;) Un vrai linguiste en herbe ton fiston! Ou un poète, peut-être :)

 
At 10:36 AM, Blogger Bismarck a bien voulu donner son avis...

Linguiste en herbe, c'est possible. Je ne me souviens plus de l'exemple, mais il m'est arrivé un jour de produire une allitération amusante, sans le faire exprès; il l'a relevée en même temps que je me rendais compte de ce que je venais de dire.

 
At 2:18 PM, Anonymous Béatrice a bien voulu donner son avis...

Faudrait les noter, ces jolis mots ! (chez nous, "l'eau qui pique" est resté dans le langage courant ...!)

 
At 12:25 PM, OpenID pomdepin a bien voulu donner son avis...

Ah, les joies du bilinguismes...tu entendrais les miens, dans notre "anglaise maison"!

 
At 1:09 PM, Blogger Bismarck a bien voulu donner son avis...

Ah, mais mes enfants ne sont pas bilingues, c'est ça le pire!

 
At 1:09 PM, Blogger Bismarck a bien voulu donner son avis...

Ah, mais mes enfants ne sont pas bilingues, c'est ça le pire!

 

Enregistrer un commentaire

<< Home