Chaussures

(13 avril 2011)

Il me semble avoir déjà raconté quelque part que j'adorais marcher pieds nus, et que mes enfants traînaient beaucoup en chaussettes. Et je crois bien que les deux grands n'ont plus chausson à leur pied.
Il est bien évident que le P'tit Mousse a appris à marcher en chaussettes, ou en chaussons souples. Son bien être et le prix prohibitif d'une paire de chaussures correctes pour apprenti marcheur justifiaient bien la chose. Néanmoins, comme je prévoyais la réaction chaussante de la nounou, j'avais acheté à mon petit dernier, il y a deux semaines, une paire de bottines. Il avait l'air, avec ses souliers, d'un scaphandrier muni de semelles de plomb. Car sous prétexte de "maintenir" le pied, les chaussures les enferment, en freinent certains mouvements et empêchent, par exemple, le bon déroulement de la voûte plantaire. Tous les kinés et podologues le savent: rien ne vaut un pied libre pour trouver son équilibre. La chaussure n'est qu'une invention marchande des Occidentaux du milieu du XXème siècle: la moitié de la population mondiale apprend encore à marcher nus pieds et ne s'en porte pas plus mal. Les chaussures du P'tit Mousse n'ont donc été portées que quelques heures, lorsqu'il allait jouer dans l'herbe avec ses frères.
Cependant, lundi, il a fini par faire une démonstration de bipédie à sa nounou (qui, jusque là, était forcée de croire les mamans de ses petits protégés sur parole: chez elle, ni le P'tit Mousse ni son copain ne risquaient le moindre pas). Laquelle a donc entonné le refrain du "maintenant qu'il marche, il va lui falloir des chaussures rigides". J'ai bien essayé de lui dire que les souliers le gênent, mais elle reste vieille école et consommation (le copain en est à sa deuxième paire) et comme je ne suis pas spécialement d'humeur à discuter, ces temps-ci, et que nous avions des chaussures de toute façon, le pauvre enfant les a mises dès le lendemain. Si bien que, quand la nounou le met debout, mon P'tit Mousse reste planté là; sauf quand j'arrive: il veut bien alors esquisser les quelques pas qui lui permettent de me rejoindre (à la maison, il est capable de marcher aussi avec ses chaussures, même s'il préfère les avoir... à la main).
Il ira donc chaussé chez sa nounou. Et restera en chaussons souples (ou en chaussettes, voire pieds nus) chez nous, histoire de continuer à muscler naturellement ses petits petons.

Libellés : , ,

6 Commentaires:

At 1:35 PM, Anonymous Mary a bien voulu donner son avis...

ah je suis tout pareil, mon fils à appris à marcher pied nus (bon il a eu des chaussures à semelle pour l'exterieur parce que les trottoirs c'est plein de saleté)

 
At 2:40 PM, Anonymous Nanouk a bien voulu donner son avis...

Pfff, c'est des vrais mocassins à l'ancienne qu'il lui faut, pas des chaussures rigides. Pieds au chaud mais pas entravés, idéal pour l'extérieur.
Quant à l'intérieur, je sens que mon rêveur va marcher pieds nus lui aussi, des chaussures alors qu'on préfère rester plus nu que couvert, ça le fait pas ^^

 
At 9:51 PM, Anonymous Mentalo a bien voulu donner son avis...

Sont pénibles ces nounous à tout savoir mieux que nous.
La mienne est persuadée de connaître les cycles de sommeil de ma fille mieux que moi. Disons surtout ce qui lui permet de mater les feux de l'amour peinarde...
Au lieu de faire ce que la maman (employeur) dit et basta. Au bureau aussi je vais n'en faire qu'à ma tête, tiens.

 
At 6:12 PM, Anonymous Pascale a bien voulu donner son avis...

Suis d'accord (bien qu'assmat!!)(mais je ne regarde pô les Feux Du Amour) avec Mentalo! Je fais ce que les parents veulent, si je ne suis pas d'accord (à moins d'un truc particulièrement énorme!!)(mais au début je laisse faire, c'est quand même assez jouissif de les voir s'emberlificoter dans leurs décisions, pour finalement reconnaître que ben, oui, j'avais peut-être-éventuellement-un-peu-beaucoup raison, là), je me tais. Ce ne sont pas mes enfants, point.
Doublement d'accord sur ce coup-là, ce n'est pas moi qui forcerais des parents à chausser leur enfant, les miens sont nu-pieds dès qu'ils peuvent (y compris et surtout au moment où ils ont commencés à marcher à 12 et 11 mois donc). Et quand on voit le prix des pompes... en plus...

 
At 11:17 AM, Blogger Bismarck a bien voulu donner son avis...

C'est clair que, par rapport à la maman du copain, j'ai déjà économisé le prix d'une paire de chaussures!
Mais j'ai juste autre chose à faire que de me battre avec une nounou, en ce moment...

 
At 7:18 PM, Blogger broisha a bien voulu donner son avis...

Je comprends que tu n'aies pas envie de discuter, mais quand même, la nounou est ton "employée", non ? Allez, bientôt les vraies grandes vacances ou on peut marcher pieds nus dehors :-)

 

Enregistrer un commentaire

<< Home