Passe, passe, passera...

(28 mars)

Nous savions depuis le 16 janvier 2006 que nous aurions sûrement un troisième enfant. Ce jour-là en effet, l'échographie nous avait révélé que Numérobis était un garçon. Et nous aurions bien voulu une fille.
Faire un enfant pour avoir une fille? Un médecin, dans une interview que j'ai lue récemment, comparait ça à faire un bébé pour soigner un grand frère malade, à cause de la "mission" dont était investi cet enfant, et dans laquelle il risquait de décevoir. Le médecin en question était quelque peu partial, puisqu'il s'occupait justement de ce genre de cas. La différence principale est quand même que le bébé "médicament" est conçu par procréation assistée, afin de sélectionner un embryon compatible. Alors que quand on veut avoir une fille, et mis à part les cas de maladies génétiques liées au sexe, on n'a, Dieu merci, pas encore le droit de sélectionner un embryon, en France.
Notre troisième enfant a donc été conçu de manière entièrement naturelle. Et Dame Nature nous a munis d'une paires de coquillettes supplémentaires. Ce bébé a certes échoué dans sa première mission, qui était d'être une fille. Mais il était investi d'une autre tâche. Il devait permettre le rapprochement de ses parents éloignés par un système de mutation obscur. Et il a, grâce aux 75 points que représente sa naissance, permis ce rapprochement. P'tit Mousse, à peine âgé d'une semaine, m'a en effet permis d'obtenir ma mutation dans l'académie de Rennes (Bravo P'tit Mousse!). Je suis, dans ma matière, la dernière à rentrer dans "l'académie la plus convoitée de France", selon les syndicats. Encore un enfant de prof honteusement instrumentalisé!
En fin de compte, le P'tit Mousse a de la chance de ne pas être une fille: il aurait pu s'appeler Mutation...

Libellés : , , ,

7 Commentaires:

At 5:49 PM, Blogger Eddye a bien voulu donner son avis...

Mouaaarf !
Tu me diras, c'est grace à mon Pétard que j'ai pu entrer dans l'académie de Bordeaux et ne pas échouer à Paris comme ma copine de promo célibataire...

 
At 9:30 AM, Blogger Bismarck a bien voulu donner son avis...

C'est bien connu, pour avoir une mutation, dans l'Educ' Nat', il faut se marier (avant le premier septembre, si c'est pas une date retenue pour éviter que les satgiaires en profitent!) ou faire un enfant...

 
At 3:12 PM, Blogger Nanouk a bien voulu donner son avis...

Ah, bah félicitations alors!
Et puis instrumentaliser un enfant, c'est vite dit. En l'occurrence, le calendrier a peut-être été modifié, mais l'essentiel est que la volonté était là de toute façon!
Et vous allez tenter une 4e fois pour avoir une fille? :P

 
At 7:40 PM, Anonymous Mary a bien voulu donner son avis...

ouf il l'a échapé belle

 
At 4:04 AM, Blogger Dodinette a bien voulu donner son avis...

décidément ces profs, rien qu'une bande de vils calculateurs... ;)

félicitations pour la nouvelle "paire de coquillettes" (huhu) -- ça en fait des bijoux de famille ça :)

 
At 10:33 AM, Blogger Bismarck a bien voulu donner son avis...

Dodinette, tu n'imagines même pas à quel point il était calculé: mon congé maternité se termine juste au début des grandes vacances, histoire de bien prolonger...
Nanouk, non, je ne pense pas remettre ça. K. est totalement contre.

 
At 10:14 AM, Anonymous Roxane a bien voulu donner son avis...

yesssss alors c'est fait, P'tit Mousse sera un vrai breton! ;-)
Bonne nouvelle qui vous simplifie quelque peu l'avenir je suppose!

 

Enregistrer un commentaire

<< Home