Tisision

(11 mars)

Il y a une semaine, j'étais en Bretagne, chez mes beaux-parents.
Chez eux, il y a la télévision, avec les chaînes hertziennes.
Formidable, non?
Mais, si c'est formidable, pour un Pirate qui n'a chez lui, en guise de télévision, qu'un ordinateur qui lui permet de visionner des DVD (c'est déjà bien).
Le Pirate a donc découvert que non, il n'y avait pas des dessins animés à toute heure, il y a même des reportages sur les éléphants de mer. Bon, pour les "éléphants", il a fallu lui expliquer un peu. Mais le reste, il a très bien compris, puisqu'il a su expliquer à son papa qu'on leur collait des trucs (une balise) sur la tête et qu'ils s'en allaient très loin. A trois ans et demi, on peut donc comprendre l'essentiel d'un reportage de Thalassa, et aller se coucher des rêves plein la tête.
Plus tard, il faut croire que le QI baisse.
J'ai en effet pu comparer deux programmes de questions, passant le dimanche à la même heure. L'un torturait des membres de la starac, l'autre des gens normaux, deux chaînes plus loin.
Les questions staracquesques étaient adaptées, théoriquement, aux joueurs, genre "Qui a remporté la première édition de la SA?" ou "Dans quel département se trouve le château de la SA?". Personnellement, je ne connaissais aucune des deux réponses, mais je n'ai pas la télé, moi. Or le type interrogé sur le département ne savait pas non plus. Et là où ils été lamentables, c'est quand on leur a demandé "Quel instrument Stéphane Grapelli tenait-il entre le menton et l'épaule?". La fille, elle a mimé un harmonica, et elle n'a pas su répondre. Pourtant, c'est une question vraiment redondante. Chez mes parents, on se serait arrêté avant le verbe, comme "En quelle année Charles Martel...?" (742, forcément, quelle autre date associer à ce personnage?). Mais admettons qu'on ne connaisse pas Stéphane Grapelli. Vous en connaissez beaucoup, vous, des instruments qui se tiennent entre le menton et l'épaule?
En face, les participants répondaient en utilisant des mots savants, genre "entéléchie", je les trouvais drôlement intelligents, cultivés, intéressants. Mais je suis sûre qu'ils avaient beaucoup moins de public que les nigauds staracquesques. Quel dommage que les téléviseurs s'allument automatiquement sur la première chaîne!

Libellés : ,

4 Commentaires:

At 11:08 AM, Anonymous clem a bien voulu donner son avis...

C'est une catastrophes ces emeissions. A la maison comme chez toi, c'est DVD et c'est tout....

 
At 2:26 PM, Anonymous liliplum a bien voulu donner son avis...

Je crois que (heureusement!) nous sommes de plus en plus nombreux à nous passer de la télé...

 
At 5:42 PM, Blogger tirui a bien voulu donner son avis...

euh c'est 732, pas 742, la bataille de Poitiers, Charles Martel, les sarrasins, tout ça

 
At 4:12 PM, Blogger Bismarck a bien voulu donner son avis...

Shame on me! Je vais me brancher Starac, alors...

 

Enregistrer un commentaire

<< Home