A la piscine avec John Malkovich

 (2 mai)

Le lundi midi, je vais à la piscine.

Il y a plusieurs créneaux pour aller nager librement pendant la semaine : le midi, ou le soir après les derniers cours. Le soir, j’ai essayé une fois, c’est un peu tard et je trouve qu’il y a du monde. Je préfère le midi. Bien sûr, c’est à l’heure du repas, et il vaut mieux ne pas avoir cours l’après-midi. Quoique… J’ai eu une année un collègue qui aimait bien me voir arriver avec les cheveux encore humides.

Cette année, je pourrais aller nager le jeudi après mes cours de la matinée puis rentrer tranquillement chez moi. Mais comme je vais aussi à la danse le vendredi soir, j’ai préféré répartir mes séance de sport un peu plus équitablement sur la semaine, et je nage donc le lundi, en plein milieu d’une journée sans cours. Le seul soucis, c’est que, le lundi, la piscine propose deux séances d’aquagym à la suite l’une de l’autre, et que la seconde « mord » sur le créneau de natation libre. Et les gymnastes empiètent quelque peu sur le terrain des nageurs. Au lieu d’être séparé en trois lignes d’eau, le bassin est divisé en deux : un côté aquagym, et un côté nage, avec deux lignes d’eau étriquées. Ca limite un peu le nombre de personnes qui enchaînent les longueurs. D’autant que certains n’apprécient pas non plus la musique nécessaire aux mouvements d’aquagym.

Le lundi, il y a donc peu de personnes qui nagent mal ou lentement, et plutôt des messieurs capables d’enfiler les longueurs de crawl que des dames qui barbotent en faisant de vagues mouvement de brasse, mais sans se mouiller les cheveux. Je ne nage pas le crawl, je n’ai jamais réussi à synchroniser mes bras, mes jambes et ma respiration. En revanche, je peux faire une vingtaine de longueurs de brasse coulée, tranquillement, en prenant le temps de terminer le mouvement et de glisser. Je me prends un peu pour une sirène. Mais je vérifie souvent au bout du bassin que les personnes qui nagent dans la même ligne d’eau que moi n’ont pas envie ou besoin de me dépasser. Et je m’arrête, si besoin, pour laisser passer un monsieur pressé. Les dames qui nagent plus vite que moi me remercient, les messieurs plus rarement.
C’est que certains sont très occupés à suivre leur programme. John Malkovich, par exemple (non, bien sûr, pas le vrai, mais un gars qui lui ressemble un peu, dans la mesure où il est chauve et qu’il a un léger strabisme). Celui-là a une routine faite de je ne sais combien de longueurs de crawl, et puis quelques longueurs avec une planche pour ne faire que des battements de jambes (et pendant lesquelles il enlève ses lunettes, d’où ma perception du strabisme). Parfois, il fait aussi un peu de brasse. Et quand il veut crâner, et qu’il n’y a plus personne d’autre dans sa ligne d’eau, il fait une longueur en papillon. Ensuite, il se dépêche de sortir avant la fin du cours d’aquagym. Soit il doit retourner travailler, soit il veut à tout pris éviter la cohue de toutes ces dames qui débarquent sous la douche en même temps.

Moi, j’apprécie la fin de l’aquagym parce que, s’il y a beaucoup de nageurs, les surveillants de baignade rétablissent les trois lignes d’eau bien larges. Et j’ai plus de place pour faire du dos crawlé. Non que j’aie besoin d’espace pour zigzaguer ; mais j’aime bien en laisser à ceux qui sont encore là pour qu’ils puissent me dépasser pendant que je me prends pour Esther Williams et que je lève élégamment le bras, en tournant la main pour que le petit doigt rentre en premier dans l'eau (c'est le maître-nageur qui a expliqué cette technique aux scolaires qu'il m'est arrivé d'accompagner) et en suivant, de cette main levée, la ligne droite du plafond (ça, c'est ma méthode personnelle pour ne pas zigzaguer). Mon bras frôle mon oreille et fait peu de bruit en rentrant dans l'eau, il continue sa course et vient longer ma cuisse avant de s'élever de nouveau avec élégance...

Esther Williams, donc :


 

Libellés : ,

3 Commentaires:

At 8:52 PM, Anonymous Béatrice a bien voulu donner son avis...

J'aime beaucoup le récit de tes séances de natation ;-)
(perso, j'aime pas l'eau, ça mouille, et je nage comme un fer à repasser !)
Belle soirée !!

 
At 10:26 PM, Blogger Bleck a bien voulu donner son avis...

Excellent billet.

Bleck

 
At 9:15 PM, Blogger Bismarck a bien voulu donner son avis...

Merci

 

Enregistrer un commentaire

<< Home